Beaucoup de gens pensent que ceux qui sont les meilleurs à réussir en classe préparatoire sont les gens là qui ont une grande capacité de travail. En effet, ceci est vrai mais limiter la réussite en cpge juste à ce seul aspect cache une réalité autre. 

Durant mes 2 ans de prépa j'ai côtoyé plein de gens de toute catégorie, d'ailleurs je ne suis pas le seul lol; ce qu'il faut savoir c'est qu'en prépa il y en a vraiment de tous genres: des surdoués aux touristes. De tous ceux que j'ai rencontés il y a un dénominateur commun qui en sort souvent, et c'est la soif du succès, l'envie d'avoir la tête haute dans une concurrence rude mais très formatrice. Et pratiquement à chacun sa méthode: des bourreaux aux études aux plus laxistes. Au fait tout dépend de tes capacités!!!!!! Et parfois faire le copier-coller d'une méthode n'arrange pas les situations.

Je vais vous exposer ici quelques étapes et façons de faire que je crois (très subjectivement) sont efficaces! Ils se basent sur 4 principes: Comprendre-Apprendre-Agir-Répeter. je vais détailler chaque.


 

            1- COMPRENDRE

Je me suis toujours dit qu'on prend plaisir aux études lorsqu'on comprend vraiment les choses. Mais que veut dire comprendre les choses?

Je prends l'exemple du théorème de Pythagore qui stipule: Dans un triangle rectangle (c'est très important puisque le zapper tu aurais tout faux) le carré de la longueur de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des deux autres côtés. (Il s'agit de l'un de mes favoris de tous les temps!!! hhh) Donc comprendre ce théorème c'est d'abord saisir toutes les hypothèses, ici il faut impérativement que tu aies un triangle rectangle; pour s'en assurer soit tu te réfères à l'énoncé soit tu le démontre (en général par des méthodes classiques comme montrer que l'un des angles vaut 90° ou bien par un produit scalaire etc); ensuite il faut savoir à quoi sert le résultat, ici il permet de calculer un des côtés du triangle rectangle lorsque tu disposes des 2 autres. Ceci est parfois rendu plus intuitif lorsque tu passes parfois par la réciproque, ici lorsque tu réussis à montrer que dans un triangle le carré du plus grand des côtés est égal à la somme des carrés des 2 autres côtés alors le triangle est rectangle. Donc on voit que principalement avec ce théorème on peut:

                                 - Calculer des longueurs et des angles

                                 - Montrer qu'un triangle est rectangle

Mais il y a un truc fondamental que l'on oublie souvent dans cette phase de compréhension: c'est la démonstration. Un théorème n'est complètement assimilé que lorsqu'on sait la démonstration (du moins les grandes idées de la démonstration). Ici, l'une des façons les plus faciles c'est de penser au produit scalaire en n'oubliant que le produit scalaire de deux vecteurs orthogonaux est nul.

D'une façon générale comprendre une notion c'est s'assurer qu'on peut l'expliquer avec nos propres termes et dans un langage simple accessible à tout type de public. Mais comme vous le savez ce ne sont pas toutes les sciences qui se prêtent à la même certitude que les maths, pour dire que comprendre les maths n'est pas la même chose que comprendre la chimie ou la physique ou la philosphie ou l'informatique...


                 2- Apprendre

Lorsqu'on a compris quelque chose, naturellement pour pouvoir le réutiliser il faut l'apprendre.

C'est ici que la mémoire joue un rôle important et où le plus souvent beaucoup perdent assez de temps. Cette phase peut être rendue facile lorsqu'on s'assure de bien comprendre et qu'on a pratiqué assez (c'est le 3e point). J'aimerais juste attirer l'attention des lecteurs sur un point: Accorder une immense importance à cette phase est une erreur quand bien même apprendre quelque chose qu'on a pas compris est contre-productif peut-être pourrait-il payer sur le court terme mais sur le long terme j'en doute fort.

J'ai connu des gens qui sont tombés cette erreur et se sont faits ramassés aux concours, surtout qu'un concours ce n'est pas seulement les écrits mais aussi les oraux et qu'après au niveau supérieur on suppose la plupart des connaissances des prépas acquises (sinon à quoi servirait-il?).


               3- Agir

Il y a un proverbe arabe qui dit: << Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer>>, mieux J.J.Rousseau a écrit: << Vivre, ce n'est pas respirer, c'est agir>> par extrapolation " Etudier, ce n'est pas passer les classes, c'est agir>> (LOL).

Cette phase est toute aussi importante que la motivation en elle-même de réussir. On ne peut maîtriser une notion que lorsqu'on en saisit beaucoup de dimensions, il faut pratiquer, pratiquer et pratiquer. Ceci fait la force de ceux qu'on qualifie de très bons en milieu scolaire. En général ce sont des gens qui dévouent assez de leur temps à la pratique, à s'exercer presque tout le temps.

J'ai connu des amis en prépa qui ne perdaient pas leur temps pour revoir leurs cours en intégralité avec les supports du prof, ils le faisaient directement en traitant des exercices. Mais traiter des exercices ne veut pas dire amasser en quantité, le plus souvent viser la qualité porte plus fruit surtout que ça développe l'intuition face aux problèmes en répérant rapidement les outils qu'il faut. Agir c'est explorer toutes les "possibilités" si possible. 

N'oubliez pas " C'est en forgeant qu'on devient forgeron".


               4- Répéter

On ne le dira jamais assez, la répétition est une aide à la mémoire. Revoir les choses qu'on apprend nous permet de s'en imbiber davantage, de faciliter à la mémoire de se rappeler, bref en quelque sorte de s'approprier la notion (quoique ceci se fait fondamentalement lorsqu'on a bien compris). La répétition permet aussi de rattraper quelque chose qu'on a manquée. La répétition en fait rassure. Répéter jusqu'à satiété mais éviter de tomber dans la boulimie hhhh.

N'oubliez pas " La Répétition est la mère de l'apprentissage".

 

          D'une façon plus générale, dans le niveau supérieur, une méthode simple consiste à ne pas perdre son temps en classe c'est-à-dire si tu vas en cours il faut que ce soit dans l'intention d'aller apprendre quelque chose de nouveau donc concentration en cours pour en ressortir en ayant compris les 70% puisque certains profs rendent vraiment la tâche ardue sinon j'aurai dit 90% lol. Ne mettez pas trop de temps avant de revoir vos notes de cours (quoiqu'il en soit soit polycope ou bouquin ou des notes manuscrites), si possible le soir même, une fois dans sa chambre tout tranquille. Et il faut pratiquer, s'appliquer, c'est une chose qui nous rassure qu'on a compris ce qui doit être compris puisque les exercices permettent d'utiliser les notions normalement enseignées en cours Enfin Répéter et répeter et répéter.

Il faut faire les TDs des profs, parfois cherchez des problèmes qui abordent plusieurs notions à la fois, et faire des annales des concours ou examens précédents sur les chapitres que vous avez déjà faits.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires... Bonne chance et Bon courage à tous.